~ Hijama Marrakech ~

A propos de nous

Quels sont les horaires d’ouverture ?

Horaire d’ouverture du secrétariat : Lundi – Mercredi – Vendredi 

09h30 – 12h30, 13h30 – 18h00

 
Comment prendre RDV avec le centre ?

À l’aide du formulaire en ligne, par téléphone au 09 63 69 67 08 ou nous écrire par email à contact@hijama-marrakech.com

 
Comment me déplacer au centre ?

Tramway linge  A, arrêt « fontaine Hôtel de Ville La source ».

En voiture en se dirigeant directement au 105 Avenue Aristide Briand, 38600, Fontaine

FAQ

Des questions fréquentes questions sur la hijama.

Horaire d’ouverture du secrétariat : Lundi – Mercredi – Vendredi

09h30 – 12h30, 13h30 – 18h00

 

Tu devras répondre à quelques questions. Pourquoi  portes-tu un intérêt a la hijama? Prends-tu des traitements? As-tu déjà fait des séances de hijama? Comment se sentais-tu après celles-ci?

Quelques informations médicales peuvent être demandées. Toutefois tu peux refuser de les donner. Cela fait partie du secret médical. Elles ne doivent être dévoilées  qu’au personnel médical. Or il est rare que les hajjams soient des médecins.

Ainsi si tu ne veux pas dire une partie de ton passé, libre à toi de garder le silence. Surtout si l’information demandée n’a pas d’intérêt avec la hijama.

Après ce questionnaire, le hajjam va t’expliquer le déroulement de la séance. Les points qu’elle va traiter.

Il ne faut pas hésiter à ce moment-là à poser les questions qu’ils te restent.

La séance de hijama se déroule en 3 étapes.

• Pose de ventouses. Le hajjam dépose les ventouses et fait le vide d’air de celles-ci. Ce qui va provoquer une succion.

• Scarifications. Le hajjam fait des incisions avec une lame stérile afin de créer des brèches dans la peau.

• Pose de ventouses à nouveau afin d’extraire le sang. La dernière étape peut se faire plusieurs fois. La hajjam saura à quel moment mettre fin à la séance.
Un protocole de hijama peut être proposé par le hajjam.

A raison d’une séance par mois pendant trois mois, pendant six mois ou en début de cycle menstruel.

Ou à l’inverse les séances peuvent être proposées au besoin dans les cas de la douleur notamment.

Elles peuvent être désagréables mais ne sont pas douloureuses. 

Les incisions de hijama sont très superficielles. C’est pour cette raison que cela ne fait pas mal.

J’en profite pour t’avertir qu’une lame stérile doit être utilisée. Malheureusement il y a encore des hajjams qui font la hijama avec des lames de rasoir. Comme tu peux le voir sur la photo ci dessus. On observe surtout cela dans les pays du Maghreb.

Elles peuvent être désagréables mais ne sont pas douloureuses. 

Les incisions de hijama sont très superficielles. C’est pour cette raison que cela ne fait pas mal.

J’en profite pour t’avertir qu’une lame stérile doit être utilisée. Malheureusement il y a encore des hajjams qui font la hijama avec des lames de rasoir. Comme tu peux le voir sur la photo ci dessus. On observe surtout cela dans les pays du Maghreb.

Les incisions faites sont très superficielles.

Il ne devrait pas y avoir de cicatrices.

Toutefois chez les personnes qui marquent facilement, de légères traces peuvent restées.

Si la lame utilisée n’est pas propre cela risque également de faire une mauvaise cicatrisation. Sans oublier qu’il y a un risque d’infection.

Sèche ou humide la hijama consiste à réguler un organe, à détoxifier ou à soulager une douleur.

Dans la hijama sèche il n’y a pas d’incisions.  Ainsi il n’y a aucun sang qui est extrait. D’où le terme sèche.

Elle est très efficace dans les douleurs musculaires.

Il n’est pas rare que les séances de hijama sèche soient nombreuses. À raison de plusieurs fois par semaine.

La hijama humide quant à elle, a un effet d’épuration que la hijama sèche ne possède pas. (Bon en fait la hijama sèche à quand même un rôle d’épuration dans le sens où elle déloge les toxines. L’organisme les éliminera naturellement par la suite).

Tandis que les toxines sont retirées directement via le sang de la hijama humide.

La hijama humide est faite de façon ponctuelle.

Tout le monde : enfants, jeune filles, femmes enceintes, allaitantes ou encore ménopausées.

Selon l’âge de l’enfant et son appréhension, la technique de hijama sera adaptée.

Chez la femme enceinte nous éviterons de traiter les zones proche de l’utérus surtout  lors du premier trimestre

Les contres indications sont peu nombreuses.  Ta hajjam saura à quel moment la hijama est déconseillée.

En règle générale nous n’intervenons pas sur une pathologie qui n’a pas été diagnostiquée. Nous ne sommes pas médecin. Il nous faut savoir sur quoi on intervient.

Pour une première blessure ou une première entorse, on conseillera d’aller à l’hôpital. En revanche s’il s’agit d’un sportif qui a l’habitude de se faire cette entorse alors nous pourrons intervenir.

La hijama peut être refusée si ton traitement n’est pas stabilisé ou pas pris correctement. Certaines hajjams vont tout de même accepter de faire la hijama en fonction du traitement en question. D’où l’intérêt du questionnaire en début de séance.

L’anémie : À elle toute seule, elle n’est pas une contre-indication. Cependant nous éviterons d’appliquer trop de ventouses afin de limiter la fatigue. Il est judicieux d‘apporter ton dernier bilan sanguin afin de savoir comment réagir.

Patiente sous anticoagulant : Si le traitement est pris de façon assidu et que les bilans sanguins sont stables alors il n’y a pas de contre-indication à faire la hijama. La force de succion sera alors moindre pour ne pas provoquer un saignement inutile.

Le hajjam est la personne qui effectue la hijama.
 
 
 
Tu devras répondre à quelques questions. Pourquoi  portes-tu un intérêt a la hijama? Prends-tu des traitements? As-tu déjà fait des séances de hijama? Comment se sentais-tu après celles-ci?
 
 
 

Prenez contact dès aujourd'hui pour une consultation gratuite.

Contactez nous

Hijama Marrakech

ou prenez un rendez-vous directement en ligne.